Rottier

ROTTIER Boucle 155

Longueur  11 Km
Difficulté  Facile
Dénivelé  380 m
Durée  4 h
Carte IGN :Top 25 Dieulefit 3138 OT

PHOTOS

CENTRES D'INTERÊT: Vieux village, habitat, chapelle

Randonnée facile qui permet de s’élever progressivement du fond de vallée jusqu’au plateau de la Chau. On pourra découvrir un vieux village, son ancienne église maintenant privatisée, sa tour médiévale et surtout sa chapelle entourée du cimetière où a lieu chaque année un pélerinage.

La combe de Rottier offre un paysage agricole à l’habitat dispersé

DESCRIPTION

LA CHAPELLE

La chapelle de Rottier

Bâtie en contrebas du village sur un éperon de rocher, cette chapelle existait déjà au XVIe siècle.

La tradition veut que le seigneur de Rottier, en proie à un violent chagrin résolut dans son désespoir de se précipiter du haut du rocher de Gapet. Il était sur le point d’accomplir son «criminel dessein» lorsque Marie lui apparut environnée d’anges et le retint. Touché aussitôt par la grâce, le jeune seigneur se jeta à ses pieds, lui demanda pardon et pour gage de sa reconnaissance promit d’ériger un sanctuaire sur le lieu même de l’apparition.

Une autre tradition rapporte qu’on ne fermait jamais la porte à clé et si, quelque soir, on s’avisait de la fermer, le lendemain matin on trouvait la chapelle ouverte, les portes jetées au loin.

Malheureusement, des vols répétés ont contraint à la fermeture régulière de l’édifice.

Dédiée à la sainte Vierge, la chapelle Notre-Dame des Anges est l’objet d’un pèlerinage à la fin de l’été. Il est encore célébré régulièrement. Vieille croix derrière la chapelle, au sommet deu rocher de Gapet.

Le cimetière du village jouxte la chapelle. M. De GAILHARD BANCEL, Chanoine et curé de La Motte et qui avait une dévotion toute particulière pour la chapelle de Rottier, y repose.

 

 

Plan cadastral ancien du village

LE VIEUX VILLAGE

Les maisons de Rottier sont aujourd’hui totalement dispersées. Il n’en était pas de même autrefois : Bon exemple de perchement d’habitat au sommet du flanc méridional d’une colline escarpée, le vieux village de Rottier est à la fois orienté au midi, à l’abri de la bise, et en position défensive grâce à la raideur des pentes. Sa massivité d’ensemble donne une ligne de défense continue au sud et à l’ouest, les maisons extérieures formant rempart. Défendu côté montagne par une tour du 13e maintenant convertie en habitation.

Malheureusement ce village était d’un accès difficile et sans eau ; son déclin fut rapide: en 1886 il ne comptait plus que 24% des habitants de la commune et seulement 8% en 1921.

 En 1832, on comptait 30 maisons au village (120h) et 22 maisons éparses (100h)

En 1876: 14 maisons au village (48 h) et 25 maisons éparses (108 h)

En 1995: habitat permanent: au village 0 maison; épars: 12 maisons, habitat occasionnel: au village 2 maisons; épars: 4 maisons.

LES FERMES DISPERSÉES

Depuis plusieurs siècles des fermes ont été bâties loin du village au milieu des champs, à proximité du ruisseau du Rif, de la rivière d’Oule et surtout d’une source. Souvent un bâtiment agricole a été édifié puis, plus tard, la maison d'habitation pour éviter les aller-retour journaliers entre le village et les champs. C'est un habitat dispersé totalement, sans hameaux véritables mais avec deux secteurs où les maisons sont assez proches les unes des autres : la Combe du Haut et la bordure de la vallée alluviale de l'Oule dans des sites non inondables.

L’HABITAT

Les maisons éparses de Rottier, toutes différentes dans le détail et souvent construites en plusieurs phases, offrent de bons exemples d'une organisation liée à l'utilisation de la pente. Cette dernière permet d'enterrer l'arrière du rez-de-chaussée ce qui lui procure un microclimat avec des températures qui ne varient guère au cours de l'année, assurant ainsi de la fraîcheur l'été pour les caves où se conservent correctement vin et pommes de terre, de la tiédeur en hiver pour abriter le bétail. A l'arrière de la maison, si le rez-de-chaussée est encastré dans le sol, le premier étage se trouve au même niveau que l'aire sur laquelle s'ouvre le portail de la grange. La manutention du foin en est simplifiée d'autant que les écuries étant exactement à la verticale de la grange, il suffit d'une ou plusieurs petites trappes pour faire tomber directement le fourrage dans les râteliers.

Extraits du Cahier de l’Oule 1995 « ROTTIER, portrait d’une commune de la Vallée de l’Oule » par Jean-Claude DAUMAS

ITINERAIRE

0h.-           Départ derrière la Mairie par le sentier qui monte au village à flanc de colline.

- on rejoint le chemin qui monte de la chapelle au village, tourner à gauche pour monter au village

0h.25+15mn Visite du village 15mn

0.40           Grimper à l'ouest du village sur la colline de la Bayette en direction de la croix.

- Suivre la crête un moment puis redescendre  vers la Combe de Rottier par un sentier puis par le chemin qui mène à la ferme Brachet.

1h.00       Passer devant  la ferme et rejoindre la route goudronnée, la suivre (sens de la montée)

- continuer le chemin à la montée (on passe devant une ferme avec des sculptures : la Gîte d’Etape et de séjour de La Piarra)au dessus d'une zone de marnes)

- passer près d'une ancienne ferme rénovée (Le Chiron) et continuer à monter sur le plateau par le chemin (vue  sur la combe de Rottier et la colline de la Bayette)

1h.35 Arrivé sur le plateau, prendre le chemin de droite qui continue à monter.

Au niveau d’un grand champ cultivé, prendre le chemin de droite (partie plate)

On traverse un bois de chênes, puis on

redescend par un sentier à la ferme de la Vald’Oule

2h.00 Redescendre dans la Combe de Rottier à travers les fermes dispersées (à la première ferme (Mme Chevallier) prendre un sentier sur la gauche (respecter les vergers)

3h.00+15mn On passe au dessus de vergers puis de marnes près de la ferme de la Viste puis on descend rejoindre la route, passer la petite gorge, à la sortie, remonter par le chemin à droite pour visiter la chapelle et le cimetière (15 mn)

- redescendre soit par la route, soit par le sentier emprunté à la montée pour rejoindre la mairie, (15 mn) 4 h